Les futures générations vont avoir de grands défis à relever.
Pour les y préparer, je propose deux activités très différentes sur le papier tout en étant assez proche dans les objectifs :

  • Le Programme de Massage à l’école (appelé dans cet article “Massage à l’école” – MISP – Massage In Schools Programme selon les modalités de l’association internationale MISA)
  • Les ateliers de discussion à visée philosophique (appelés dans cet articles “ateliers philo” – selon les modalités de l’association SEVE, Savoir Etre et Vivre Ensemble).

Qualités développées

Bienveillance, écoute de soi et des autres, respect de soi et des autres,
confiance en soi, attention, concentration,
responsabilité, oser dire :
développer des relations sans compétition / domination

Programme de Massage à l’école

Objectif de l’activité

  • Massage à l’Ecole

“Que tous les enfants vivent l’expérience positive du toucher sain et nourrissant tous les jours, partout dans le monde.”

Sylvie Hétu & Mia Elmsäter
  • Ateliers Philo

“Chaque enfant doit pouvoir s’épanouir en tant que personne mais aussi en tant qu’être social. Il pourra ainsi contribuer à des relations plus sensées et plus respectueuses dans le monde”.

Frédéric Lenoir

Pour qui ?

  • Massage à l’école : possible dès ⅔ ans ; idéal entre 4 et 12 ans (6ème)
  • Ateliers philo : à partir de 5 ans

Concrètement

  • Massage à l’école

4 à 6 séances de 30 minutes
Activité que l’enseignant fait pratiquer les autres jours de classe – le plus souvent possible.

Déroulé
-Pratique de l’attention pour être disponible à ce temps de calme
-Les enfants se massent entre eux ; les adultes ne les massent pas sur les vêtements (corps, épaule, dos, bras, mains).
-Les enfants ont droit de ne pas avoir envie de participer

  • Ateliers philo

5 séances minimum de 30 minutes à 1h en fonction de l’âge et de la disponibilité des enfants

Déroulé
La première séance étant une séance où le cadre est posé avec les enfants
Concrètement
-Rappel des règles de fonctionnement
-Météo intérieure et pratique de l’attention pour être disponible aux discussions
-Discussions philo
-Clôture de la séance

Mon rôle : je suis facilitatrice

Je ne masse pas les enfants et je n’enseigne pas la philosophie.
Je présente, je guide, je valorise, j’explique, j’accompagne.
Ce sont les enfants qui s’approprient l’activité : ce qui est important ce n’est pas de “bien faire” mais de faire au mieux, ce qui est possible pour soi et d’être en relation avec les autres.
Pour l’enseignant, c’est un moment d’observation de ses élèves et un autre mode de communication avec eux.

Pourquoi ai-je choisi de m’investir auprès des enfants ?

  • Parce que depuis que je me suis réorientée vers le bien-être / mieux-être / l’accompagnement, je vois l’effet que cela a sur mes propres enfants.
  • Parce que l’enfant a des capacités et des qualités qu’il perd en grandissant. En les cultivant, il peut mieux choisir qui il veut devenir.
  • Parce qu’avec les différentes études des neurosciences, il est maintenant prouvé que les enfants ont besoin d’un environnement empathique, soutenant et aimant et que les activités que je propose vont dans ce sens.
  • Parce que je ressens une urgence à faire ma part pour préparer l’avenir.

Pour en savoir plus sur mon parcours.
Pour me contacter.

La photo qui illustre l’article vient du film le Cercle des Petits Philosophes. Bande annonce.