Gratitude

pour cette occasion de vivre quelque chose qui préfigure les dangers possibles engendrés par notre mode de vie (l’inconcevable qui arrive et dont on intègre progressivement les contours) 
sans que ce soit une hécatombe et 
sans que cette “guerre” en soit une avec des soldats en armes

Gratitude

pour cet épisode qui nous place dans la position de choisir de continuer avec des politiques court terme ou de changer radicalement pour du long terme. 

Gratitude

pour ce moment d’expérimentation : de plus de lenteur, de plus de coopération, de plus de liens avec certains (physiques ou virtuels), 

Gratitude

pour ce temps inédit pour les questions qu’il génère sur le sens de nos vies, ses valeurs, ses limites.

Gratitude

pour tous ceux et celles qui nous soignent, nous nourrissent… dans un cadre fonctionnel (eau, électricité, ordures…)

Même si la situation nous déstabilise, nous épouvante, nous sidère, nous rend vulnérable, nous expose à des souffrances plus grandes 
-d’ailleurs comment passer ce cap, comment tenir ou comment fuir ? Et que sera l’après, meilleur ? Pire ?
Même si la situation nous amène plus de temps libre, plus de temps pour nous, plus de bonheur et de sérénité que dans notre vie “normale” 
– d’ailleurs comment faisions nous avant et comment ferons-nous après ?

Gratitude

pour ma formation “Méditation à l’école” qui devait avoir lieu début avril et qui nous offre des éléments de teasing pour nous faire patienter – et qui contribue à m’aider à accueillir ce qui est. 

Je sais qu’il y a des choses que je peux changer 
– je prends le temps d’observer, de reconnaître, de prendre conscience de tout ça ; (viendra ensuite le moment de voir ce que je peux faire et d’agir)
et d’autres que je ne peux pas changer 
– j’essaye de les accueillir dans le moment présent, de voir ce que cela me fait, de m’offrir de la douceur, de la compassion, des encouragements.

Ce moment singulier que nous vivons m’a fait pensé à la chanson de Whitney Houston, “One Moment in Time”. Un moment difficile avec des oscillations entre peur et optimisme, un moment où nous sommes seuls et ensemble, avec nos rêves à portés de main… Un moment d’éternité…

Pour ma part, après ces 5 semaines, je vois que ce “One moment in time” m’offre le recul nécessaire pour faire un point après ces 5 années extraordinaires, intenses et exigeantes qui ont suivi mon burn-out.

En me connectant à moi-même et au moment présent, je me sens profondément en accord avec mes choix :

-vous accompagner par la parole et le toucher (d’autant plus essentiel, que nous sommes en manque) pour qu’en vous connectant à vous-mêmes, vous vous trouviez et que ce changement rejaillisse sur votre entourage

#GestaltMassage
#SitUpGestaltMassage

-d’accompagner les enfants/les ados dans leur découverte de leur valeur et de leur potentiel ainsi que les adultes autour d’eux tels que les enseignants et les parents dont le rôle est essentiel

#AtelierPhilo #SEVE
#AteliersEntrepreneuriatSocial
#Enactus
#Massagealecole #MISP
#GestaltMassageautourdelagrossesse
#GestaltMassage
#Meditationalecole

….Gratitude….

Je vous souhaite à tous et à toutes de trouver ce qui vous porte.

Marie-Laure