Cycle « Ateliers philo » [primaire]

Pour aider les enfants à grandir en discernement et en humanité !

#penser par soi-même #coopération #devenir citoyen #concentration #écoute #attention #présence #respect #oser dire #se faire confiance #s’ouvrir à la différence #accueillir les émotions #mieux vivre-ensemble

A la demande : contactez-moi ! 

Cette activité se pratique aussi en classe !
=> En savoir plus

Concrètement

  • pour des enfants entre 6 et 10 ans (sans leurs parents)
  • 6 séances (ou plus) au rythme d’une par semaine 
  • 6 enfants minimum – 10 maximum : constituez un groupe et contactez-moi !
  • Matériel : un tapis de gym
  • Sur Andrésy, dans les locaux de l’association Conflu’Sens, ou à votre domicile

Origines de ces ateliers

J’ai suivi le parcours d’animation de l’association SEVE (Savoir Etre et Vivre Ensemble), créé par Frédéric Lenoir. J’ai fait ce parcours car j’aimais cette approche de s’occuper du corps et de ses émotions en priorité (en passant par un temps de méditation et/ou de météo intérieure) avant d’interagir avec les autres. Si je sais comment je vais et de quoi j’ai besoin, je m’écoute et je suis en mesure alors d’écouter les autres. 
Donner la parole aux enfants sans qu’un adulte vienne commenter, c’est leur faire vivre leur capacité à penser par eux-mêmes, à dialoguer avec les autres et à construire un discours en groupe : cela donne confiance en eux et en les autres.

Les ateliers philo, c’est…

  • un moment où les enfants peuvent s’exprimer librement sur les questions qui les préoccupent (et elles sont nombreuses !)
  • un moment pour revenir aux sensations de son corps, à ses émotions pour être présent aux échanges
  • un moment pour écouter et être écouté afin de vivre la puissance de la puissance du collectif

En quoi cela consiste ?

En 6 séances d’1h, nous abordons différents thèmes philosophiques : grandir, le bonheur, les émotions, les règles, la mort, la justice, etc.

Lors de la première séance, je co-crée le cadre des séances avec les enfants : de quoi ont-ils besoin pour avoir envie / oser s’exprimer ? Autour des notions de la bienveillance, du non-jugement, le fait qu’il n’y pas de bonne ou de mauvaise réponse, etc. afin que de faciliter l’expresseion.
Aucun enfant n’est obligé de parler. C’est au rythme de chacun. D’ailleurs les enfants peuvent avoir des rôles qui leur permettent d’être actifs différemment : faire passer le baton de parole, dessiner ce qui se dit…

Avant d’entamer les discussions philosophiques et après, nous prenons le temps de revenir à nous-même lors d’un temps de méditation et de partage de notre météo intérieure. Ces moments sont fondamentaux pour mettre de la conscience sur notre état d’esprit du moment et de son impact que cela peut avoir sur les autres. Et en quoi donner ma météo intérieure peut changer la façon dont les choses se passent…

J’amène le premier thème « philosophique » ou discute avec les enfants pour voir ce qu’est une question philosophique et s’ils en ont qui les intéressent. J’essaye au maximum de me calquer sur ce qui les sujets qui les animent. Ils sont abordés sous forme de question ou à travers la lecture d’un livre. Les enfants sont amenés à s’interroger si ce qu’ils pensent viennent d’eux-mêmes ou pas ; savoir ou croyance ; une manière de lutter contre le « prêt-à-penser » de notre société.

En fin de séance, nous faisons un bilan de ce qui a été dit et de comment cela s’est passé pour eux. Nous pouvons alors choisir le sujet de la séance suivnte.

Les thématiques abordées

  • Discussion autour de thèmes comme la responsabilité, le choix, la liberté, la justice, la vérité, la mort, les émotions etc.
  • Prendre conscience de ce que le corps nous dit et ce que cela génère dans notre relation aux autres
  • Accueil des émotions et de ses ressentis, différents pour chacun et réelles pour celui/celle qui le vit

Ce que cela développe

  • Exercer son esprit critique, faire preuve de réflexion et de discernement,
  • Etre en capacité d’argumenter, problématiser, conceptualiser,
  • Développer une meilleure connaissance de soi et de ses réactions,
  • S’exprimer à l’oral de manière continue et en interaction.
  • Développer des compétences psychosociales (meilleure connaissance de soi, capacité à communiquer de manière efficace, capacité à prendre des décisions, gestions du stress, accueil des émotions,  ressentir de l’empathie …)